Articles

Identité et préférence familiales. Le "sens de la famille" vivisecté.

 Si l'on veut bien s'accorder sur le fait qu'au principe de toute forme de "racisme" on trouve universellement une inclination à survaloriser sa propre famille, son propre groupe au détriment des autres, alors je ne résiste pas à l'envie de citer un extrait particulièrement édifiant et savoureux du  Moulin sur la Floss  - célèbre roman de formation écrit par G. Eliot en 1859 - véritable chef-d’œuvre d'écriture, de sensibilité et d'ironie, dont la lecture aujourd'hui a été un peu délaissée, me semble-t-il, à tort : «  Peu de femmes étaient plus soumises que Mme Tulliver pour tout ce qui n'avait aucun rapport avec sa famille ; mais elle avait été une demoiselle Dodson, et les Dodson étaient une famille vraiment très respectable... considérée comme pas une dans leur propre paroisse ou celle d'à coté. On avait toujours estimé que les demoiselles Dodson relevaient la tête très haut, et personne n'avait été surpris en voyant les deux aînées f

Extension du domaine du Bien et du Juste à (l'imperfection de) la vie réelle. De l'existence et de l'usage d'un "sens moral" dans un monde qui ne l'est pas.

Bouvard s’assit par terre, à côté de Mme Bordin.Il recevait ponctuellement sa rente, n’avait pas à s’en plaindre, ne lui en voulait plus. La grande lumière éclairait son profil. Un de ses bandeaux noirs descendait trop bas, et les frisons de sa nuque se collaient à sa peau ambrée, moite de sueur. Chaque fois qu’elle respirait, ses deux seins montaient. Le parfum du gazon se mêlait à la bonne odeur de sa chair solide ; et Bouvard eut un revif de tempérament, qui le combla de joie. Alors il lui fit des compliments sur sa propriété. Elle en fut ravie, et parla de ses projets. Pour agrandir les cours, elle abattrait le haut-bord. Victorine, à ce moment-là, en grimpait le talus et cueillait des primevères, des hyacinthes et des violettes, sans avoir peur d’un vieux cheval, qui broutait l’herbe, au pied. — « N’est-ce pas qu’elle est gentille ? » dit Bouvard. — « Oui ! c’est gentil, une petite fille ! » Et la veuve poussa un soupir, qui semblait exprimer le long chagrin de toute une vie. — « 

À propos de courage

Image
« Il aurait aimé pouvoir expliqué certaines de ces choses. Comment il avait été plus courageux qu'il ne l'aurait cru possible, mais comment il n'avait pas été aussi courageux qu'il l'aurait souhaité. La distinction était importante.» Tim O'Brien, À propos de courage , Gallmeister, 2011, p. 167 * Rat Kiley se pencha sur le cadavre. - Serre-moi la pince, dit-il. Enchanté. - Très honoré, dit Henry Dobbins. Je venais juste de découvrir la guerre. C'était mon quatrième jour ; je n'avais pas encore acquis le sens de l'humour. Immédiatement, comme si j'avais avalé de travers, je sentis un malaise humide me remonter dans la gorge. Je m'assis à coté de la porcherie, fermai les yeux et me mis la tête entre les genoux.   Au bout d'un moment, Dave Jensen me toucha l'épaule.  - Il faut être poli, dit-il. Va donc te présenter. Tu n'as pas besoin d'avoir peur, ce n'est qu'un brave vieillard. Fais preuve d'un peu de respect pour l

Vague espérance

Image
* Là où jaunit la bonne heure et s'étiole l'éphémère Dans le gris, dans le jaune, dans le bleu - Dans l'azur écumeux - Là où pâlit le nuage et faiblit la lumière Emportés quelque part dans le vent poussiéreux Là où s’abîme le chant et s'altère le vivant Là où les dieux à bas bruit  Donnent le néant pour rien en sus de la vie -  La soif, l'envie, et puis la fin - Contre un bol d'air et un battement  Contre un battement et un bol d'air Là où le jour gît au quotidien  À pleine gorgée de l'ordinaire Sur le chemin de la vie - du vieux, du vers, du pissenlit - Là où s'échoue le flocon - pourrissant de l'hiver au printemps - Là où jouit la couleur - s'en allant d'un pas lent - N'en reste-t-il pas toujours - dans la terre, dans le vert, dans les cieux - Quelque chose de rougi, essoufflé et mourant  Un arrière-goût de merveilleux Comme une vague espérance luisant dans le blanc des yeux ?

L'allumeur de réverbères

Image
« S'il y a une chose encore plus difficile à supporter que la disparition d'une des figures majeures de la pensée contemporaine et, pour certains d'entre nous, d'un ami très proche, c'est bien le rituel de célébration auquel les médias ont commencé à se livrer quelques heures seulement après la mort de Pierre Bourdieu. Comme prévu, il n'y manquait ni la part d'admiration obligatoire et conventionnelle, ni la façon qu'a la presse de faire (un peu plus discrètement cette fois-ci, étant donné les circonstances) la leçon aux intellectuels qu'elle n'aime pas, ni la dose de perfidie et de bassesse qui est jugée nécessaire pour donner une impression d'impartialité et d'objectivité. Si Bourdieu pouvait se voir en première page d'un certain nombre de nos journaux, et en particulier du Monde, il ne manquerait pas de se rappeler la façon dont il a été traité par eux dans les dernières années et de trouver dans ce qui se passe depuis quelques jou